lundi 10 février 2020

LE PHOTOGRAPHE

23ème séance avec débat







  




LE PHOTOGRAPHE

  
Romance indienne de Ritesh Batra avec Nawazuddin Siddiqui. (2020 - vost - 1h50)




VENDREDI 14  FEVRIER 2020
20h30

Amoureux improbables issus de classes différentes à Bombay.
Romantisme et déterminisme social, le photographe et l’étudiante, l’Inde bombayenne,…






Raphi, modeste photographe, fait la rencontre de Miloni, jeune femme de Bombay. Quand la grand-mère du garçon débarque, en pressant son petit-fils de se marier, Miloni accepte de se faire passer pour la petite amie de Rafi. Peu à peu, ce qui n’était jusque-là qu’un jeu se confond avec la réalité.
Dans une veine à la fois sociale et sentimentale, à laquelle il nous a habitués, le réalisateur de The lunchbox signe une romance subtile et feutrée.











Le film (quand notre programme est connu) 
est également présenté sur RADIO TINTOUIN 
avec notre adhérent Jean-Luc aux commandes. 





Horaires des annonces Ciné Rencontres le vendredi:

9h15  12h15  14h15  16h15  17h25















« Se souvenir du soleil sur votre figure, du vent dans vos cheveux à cet instant » le film commence avec l’argument de vente du photographe Rafi qui va séduire Miloni au propre comme au figuré,l’héroïne du film . Saisir l’instant, un pont entre passé et présent qui est finalement un des thèmes principaux de cette œuvre. Miloni qui sait qu’elle quitte l’enfance et la nostalgie des promenades avec son grand-père pour aller vers un avenir promettant un mariage de raison et une carrière d’expert comptable. Trop naïvement ,et c’est une des faiblesses du film, elle rêve de travailler dans les champs le matin et de faire la sieste l’après-midi. Retour au village et aux valeurs d’un passé révolu quand on habite Mumbai et on fait partie des classes moyennes émergentes . Troquer la campagne contre la ville, la kulfi ,glace traditionnelle indienne contre la « softie «  le chai contre le cappuccino de Starbucks. Oublier le hindi pour parler en anglais ?
On assistera à un de ses cours de comptabilité qui traitera des conflits d’intérêts et c’est le deuxième grand thème .
Doit-elle accepter un mariage de raison ou peut-elle aimer Rafi le photographe de caste inférieure et de religion différente ? De caste inférieure mais d’une pudeur et d’une délicatesse délicieuse. Décidément le raffinement ne va pas toujours de pair avec le niveau d’études.
L’industrie cinématographique indienne produit plus de mille films par an et reste le deuxième opium du peuple après le cricket. Le Bollywood se porte encore bien mais à Ciné-Rencontres nous avons découvert un nouveau cinéma avec des films comme « La Source de Femmes « « Sir » et « The Lunchbox «  autre film de Ritesh Batra. On évoque dans tous ces films le statut de la femme en Inde question importante s’il en est. C’est indéniablement un progrès mais je crains qu’il soit encore trop tôt sous le gouvernement de Narendra Modo pour qu’un Ken Loach indien puisse parler de l’exclusion de millions d’habitants de l’Inde de la citoyenneté indienne à cause de leur religion musulmane. L’Inde pour les hindous à l’exclusion de toute autre confession est un réel programme du pouvoir en place actuellement.
« Vaste pays à la mémoire courte » énoncé par un des protagonistes. Temps qui passe, l’avenir qui se construit sur la poussière du passé. Mais quel passé et surtout quel avenir ?
John










Globalement, et malgré le fait que la découverte d'un cinéma original était cette fois quelque peu éventée, il faut bien constater que la magie qui fut à l'oeuvre avec The lunchbox a encore opéré cette fois-ci. 
Celles et ceux qui venaient chercher à haut niveau leur dose de romance et de romantisme n'ont eu à subir aucune déception d'aucune sorte. En outre, la couleur locale d'une Inde colorée et vivante, jusque dans la bande son mêlant une pluralité de langages et d'envoûtantes musiques traditionnelles, fut pour tous une agréable cerise sur un délicieux gâteau. 
L'empathie envers deux personnages portés par des acteurs qui ont fait honneur au beau genre qu'est le mélodrame a fonctionné à plein. La pudeur qui préside à ces amours contrariés, pour ne pas dire improbables, a profondément touché plus d'une sensibilité. 
Certes, la cause de telles délicatesses n'a pas grand chose, sans doute, à voir avec le romantisme, mais bien plutôt avec les frustrations d'une société répressive des rapports amoureux, au nom de castes archaïques associées à des interdits religieux. Dans ce contexte, les faits divers tragiques nous  montrent que la marge est étroite entre les viols et les abstinences forcées.
Certes, le film ne nous laisse pas totalement ignorer ces contingences et ce déterminisme, et sans agressivité - ce n'est jamais un pamphlet - il nous donne avec beaucoup de tact maintes indications en ce sens. 
Contrairement aux films hollywoodiens, les films présentés et imaginés laissent peu de place aux happy ends de ce genre. Cependant, on l'aura compris, l'imaginaire comme refuge est ici largement privilégié. Comme dans l'amour courtois, le troubadour ne peut vivre avec la dame de ses pensées qu'une histoire d'amour platonique: ils ne vivent pas dans le même monde. C'est beau et pathétique, certes, mais le réel, lui, est prié de rester hors champ. 
Jean-Marie




N’hésitez pas à visiter la page de l’actualité du mois,
 qui concerne :

Université populaire du Pays de Vierzon
Café repaire
Médiathèque Vierzon
Office de tourisme
Avant première "Une chanson dans le corps"
Pinglaut sur Gambon à l'Antidote
Ciné débat Ecopôle Vierzon
Mouvement de la paix
Double coeur
Contre les pesticides
Nouveaux tarifs Ciné Lumière
Cours de cinéma en ligne ciclic
(Depuis le début du blog:)


Le 26 janvier 2020, le blog a franchi le cap des 200 000 vues:














LE SAVEZ-VOUS?
(La réponse s'obtient en cliquant sur les images)

"Parler pour tout dire."

                     
 Ça concerne quoi?



                      C'est quoi, et c'est depuis quand?






COMPLEMENTS, PROGRAMMES, PHOTOS, BANDES ANNONCES,...
    Cliquez sur le lien ou sur l'image.

http://cinelumiere-vierzon.info/



Vous n'avez pas manqué de remarquer la rubrique ART ET ESSAI... et le lien
CINE RENCONTRES.







Carte d'adhérent
 Tarif de 5 euros sur présentation de la carte d'adhérent de Ciné-rencontres à la caisse.  (Ce tarif est appliqué uniquement sur les films sélectionnés dans le programme de Ciné-rencontres.)
N'hésitez pas à nous la demander.
Rappel du tarif d'adhésion: 10 euros pour un an (de date à date) avec possibilité d'affilier 2 personnes si on le souhaite pour ce montant (chacune aura sa carte, ce qui revient à 5 euros l'adhésion avec cette option couple" au sens très large: amis, relations,...). 5 euros pour étudiant ou chômeur (possibilité également d'adhésion "couple", ce qui revient alors à 2,50 euros).
Ne vous souciez pas de la date de renouvellement: nous vous contacterons le moment venu. 












Vous pouvez remplir cette fiche chez vous, après l'avoir copiée et collée (par exemple) dans un traitement de texte (Word,...). 


Merci pour votre soutien. 

















Précision utile: les séances Ciné Rencontres sont ouvertes à tous, et pas seulement aux membres de l'association. Même chose pour notre pot d'après débat.







Facile de nous trouver. Il suffit de taper "cinégraphe" sur Google par exemple...
(capture d'écran du 27 septembre 2017).










Tiens... tiens... "abondante et variée"... Et si Ciné Rencontres y était un peu pour quelque chose en fin de compte?...


Autres tarifs au Ciné Lumière: 


Berry républicain 2 décembre 2017



COURS DE CINEMA CICLIC



Upopi vous présente son cours de cinéma en ligne !
Apprenez et jouez avec les plus grands cinéastes.

Upopi, l’Université populaire des images, propose un cours de cinéma en ligne. Initié par Ciclic, ce cours accompagne les internautes souhaitant pratiquer l’analyse filmique. Cinéphiles, médiateurs, enseignants ou élèves, apprenez le vocabulaire cinématographique en vous amusant grâce à :

•          11 séances
•          53 notions
•          158 exercices
•          209 vidéos

Composées de Définitions, Études de cas et Exercices, les onze séances en accès libre permettent d’avancer à son rythme dans la compréhension du vocabulaire de l’analyse filmique, ici réparti en quatre thématiques :Image, Plan, Montage, Son. 

Accessible sur ordinateur, tablette, et smartphone, ce cours de cinéma convoque Alfred Hitchcock, Stanley Kubrick, François Truffaut, Steven Spielberg, Orson Welles… mais aussi Jason Bourne et Terminator. À partir d’extraits de grands films de l’histoire du cinéma, les principales notions du vocabulaire cinématographique n’auront plus de secret pour vous.


Pour vous rendre sur le site, 
cliquez sur l'image ci-dessous:




Pour un accès direct au vocabulaire,
cliquez sur l'image ci-dessous:



Aucun commentaire:

Publier un commentaire