dimanche 22 avril 2018

PLACE PUBLIQUE

35ème séance avec débat








PLACE PUBLIQUE
 Comédie de et avec Agnès Jaoui, Jean-Pierre Bacri, Léa Drucker. (1h38)




VENDREDI 20  AVRIL 2018  (CINE DEBAT)
20H30  







Le duo Jaoui - Bacri sur le thème des réseaux sociaux.
Narcissisme privé et public, audimat, réseaux sociaux, célébrité réelle ou factice,…



On a pu penser (sans écraser dans la comparaison) à Renoir, La Règle du jeu, ou à Claude Sautet, Vincent, François, Paul et les autres

On aurait pu attendre du duo Jaoui – Bacri un peu plus de pêche, un peu plus de mordant, un peu plus de vacherie savamment distillée : Ah ! l’éternel besoin de catharsis des foules modernes !
Mais rares furent ceux qui s’en sont plaint, la plupart se déclarant sensibles à la mélancolie et même à la tendresse – eh oui ! – qui planaient sans éclats ni coups de cymbales intempestifs sur l’ensemble.
Et le rythme qui fuyait les précipitations permettait à chacun de se faire son film dans le film, et d’insérer ses expériences vécues à l’intérieur de celles de ce couple que l’on a vu évoluer au fil des années et qui n’a pas manqué de lester d’un fort poids autobiographique un scénario qui aurait pu être écrit par un Marivaux du XXIe siècle. On n’ira pas jusqu’à faire état d’une sagesse enfin conquise, ni d’une révélation profonde sur la condition humaine : le film par une mise en abîme jouissive se plaît à faire sa propre critique interne, et en particulier se moque explicitement de ces deux commentaires. Mais ceux qui passeront outre et qui in petto n’en penseront pas moins n’auront pas forcément tort. Bien sûr, c’est fondamentalement une comédie, et comme d’habitude et comme attendu, l’humour est bien au rendez-vous.

Avec un film aussi théâtral de facture et d’inspiration, rien d’étonnant à ce que tout se dénoue au moyen d’un deus ex machina aussi paradoxal qu’ironique. Pour ceux qui n’ont pas vu le film on ne le dévoilera pas, et on se contentera de dire – ce qui ne sera pas un grand scoop – que cela concerne les réseaux sociaux, moins envahissants d’ailleurs que la présentation publicitaire aurait pu le faire penser.



La culture des jeunes étant présumée défaillante, on remet ici dans leur contexte les vers de Molière cités par Jean-Pierre Bacri en verve sur le thème du conflit des générations. La jeune coquette et l’ancienne coquette (devenue vieille prude) se crêpent ainsi le chignon dans Le Misanthrope (bien sûr, c’est cette dernière que Castro-Bacri cite dans sa harangue).



CÉLIMÈNE
Madame, on peut, je crois, louer, et blâmer tout,
Et chacun a raison, suivant l’âge, ou le goût :
Il est une saison pour la galanterie,
Il en est une, aussi, propre à la pruderie ;
On peut, par politique, en prendre le parti,
Quand de nos jeunes ans, l’éclat est amorti ;
Cela sert à couvrir de fâcheuses disgrâces.
Je ne dis pas, qu’un jour, je ne suive vos traces,
L’âge amènera tout, et ce n’est pas le temps,
Madame, comme on sait, d’être prude à vingt ans.

ARSINOÉ
Certes, vous vous targuez d’un bien faible avantage,
Et vous faites sonner, terriblement, votre âge :
Ce que, de plus que vous, on en pourrait avoir,
N’est pas un si grand cas, pour s’en tant prévaloir ;
Et je ne sais pourquoi, votre âme, ainsi, s’emporte,
Madame, à me pousser de cette étrange sorte?

CÉLIMÈNE
 Et moi, je ne sais pas, Madame, aussi, pourquoi,
On vous voit, en tous lieux, vous déchaîner sur moi ?
Faut-il de vos chagrins, sans cesse, à moi vous prendre ?
Et puis-je mais des soins qu’on ne va pas vous rendre ?
Si ma personne, aux gens, inspire de l’amour,
Et si l’on continue à m’offrir, chaque jour,
Des vœux que votre cœur peut souhaiter qu’on m’ôte,
Je n’y saurais que faire, et ce n’est pas ma faute ;
Vous avez le champ libre, et je n’empêche pas,
Que pour les attirer, vous n’ayez des appas.








VENDREDI 20 AVRIL 2018





VENDREDI 27 AVRIL 2018






Et pour ne pas oublier...

N’hésitez pas à visiter la page de l’actualité du mois,
 qui concerne :


Film FR3 sur  Vierzon en avant-première
Soutien presse Vierzon
Université populaire du Pays de Vierzon
Médiathèque de Vierzon (conférence: Penser avec Brel)
Café repaire
Ciné Psy à Châteauroux
Double Coeur Baudelaire
Concert à Méreau
Energies renouvelables
Alternatiba Tour
Radio Tintouin sur FR3
Nouveaux tarifs Ciné Lumière
Cours de cinéma en ligne ciclic


COMPLEMENTS, PROGRAMMES, PHOTOS, BANDES ANNONCES,...
    Cliquez sur le lien ou sur l'image.

http://cinelumiere-vierzon.info/



Vous n'avez pas manqué de remarquer la rubrique ART ET ESSAI... et le lien
CINE RENCONTRES.







Carte d'adhérent
 Tarif de 5 euros sur présentation de la carte d'adhérent de Ciné-rencontres à la caisse.  (Ce tarif est appliqué uniquement sur les films sélectionnés dans le programme de Ciné-rencontres.)
N'hésitez pas à nous la demander.
Rappel du tarif d'adhésion: 10 euros pour un an (de date à date) avec possibilité d'affilier 2 personnes si on le souhaite pour ce montant (chacune aura sa carte, ce qui revient à 5 euros l'adhésion avec cette option couple" au sens très large: amis, relations,...). 5 euros pour étudiant ou chômeur (possibilité également d'adhésion "couple", ce qui revient alors à 2,50 euros).
Ne vous souciez pas de la date de renouvellement: nous vous contacterons le moment venu. 












Vous pouvez remplir cette fiche chez vous, après l'avoir copiée et collée (par exemple) dans un traitement de texte (Word,...). 


Merci pour votre soutien. 

















Précision utile: les séances Ciné Rencontres sont ouvertes à tous, et pas seulement aux membres de l'association. Même chose pour notre pot d'après débat.







Facile de nous trouver. Il suffit de taper "cinégraphe" sur Google par exemple...
(capture d'écran du 27 septembre 2017).










Tiens... tiens... "abondante et variée"... Et si Ciné Rencontres y était un peu pour quelque chose en fin de compte?...


Autres tarifs au Ciné Lumière: 


Berry républicain 2 décembre 2017



COURS DE CINEMA CICLIC



Upopi vous présente son cours de cinéma en ligne !
Apprenez et jouez avec les plus grands cinéastes.

Upopi, l’Université populaire des images, propose un cours de cinéma en ligne. Initié par Ciclic, ce cours accompagne les internautes souhaitant pratiquer l’analyse filmique. Cinéphiles, médiateurs, enseignants ou élèves, apprenez le vocabulaire cinématographique en vous amusant grâce à :

•          11 séances
•          53 notions
•          158 exercices
•          209 vidéos

Composées de Définitions, Études de cas et Exercices, les onze séances en accès libre permettent d’avancer à son rythme dans la compréhension du vocabulaire de l’analyse filmique, ici réparti en quatre thématiques :Image, Plan, Montage, Son. 

Accessible sur ordinateur, tablette, et smartphone, ce cours de cinéma convoque Alfred Hitchcock, Stanley Kubrick, François Truffaut, Steven Spielberg, Orson Welles… mais aussi Jason Bourne et Terminator. À partir d’extraits de grands films de l’histoire du cinéma, les principales notions du vocabulaire cinématographique n’auront plus de secret pour vous.


Pour vous rendre sur le site, 
cliquez sur l'image ci-dessous:




Pour un accès direct au vocabulaire,
cliquez sur l'image ci-dessous:



Aucun commentaire:

Publier un commentaire