lundi 13 mai 2019

JE VEUX MANGER TON PANCRÉAS

39ème séance avec débat







JE VEUX MANGER TON PANCRÉAS

  
Film d’animation (drame, romance) japonais de Shin'ichirô Ushijima avec Mahiro Takasugi, Lynn, Yukiyo Fujii (2019-1h 48)



VENDREDI 10 MAI 2019
20h30

18h30: repas japonais 
au Ciné Lumière
(pour les inscrits)
Film d’animation japonais sur l’amitié, la mort et le printemps.








Sakura est une lycéenne populaire et pleine de vie. Tout l’opposé d'un de ses camarades solitaires qui, tombant par mégarde sur son journal intime, découvre qu’elle n’a plus que quelques mois à vivre... Unis par ce secret, ils se rapprochent et s'apprivoisent. Sakura lui fait alors une proposition : vivre ensemble toute une vie en accéléré, le temps d’un printemps.




  

Gros plan sur LES SAISONS HANABI 
Un point d'interrogation, parce que ces films ne sont pas prévus initialement dans nos soirées débats, mais qu'il n'est pas totalement impossible non plus qu'on intègre la soirée de vendredi 17 mai dans notre cadre habituel. On vous prévient bien sûr dès qu'on a l'information.
Il y a également possibilité d'un repas japonais. 
Nous lançons un sondage auprès de nos adhérents pour savoir s'il y en a suffisamment qui seraient intéressés.   
Voici le cadre:


Nous avons la possibilité de faire un repas japonais (par un spécialiste, monsieur Lin à Selles sur Cher) le mercredi 15 ou le jeudi 16 à Romorantin et Vierzon. (il faudra choisir le jour!)
Le prix serait de 20 euros par personne. Mais il faudrait au restaurateur au minimum 20 personnes par ville.

(J'ai rectifié ci-dessus les dates initialement fournies après vos remarques. Merci.)

Je n'ai pas d'autre renseignement pour l'instant. Je vous tiens au courant dès qu'ils me parviennent.





  Etat présent des réponses: 
18 de Vierzon 9 (?) de Romorantin.
Dernière nouvelle: 22 en tout



Mercredi 14 mai 18h30 au Ciné Lumière




Régine G
Jean-Pierre L
Michel G
Charly G
Micheline E (mercredi)
Marie-Paule V
Binh X (sous condition de sashimis, et il y en aura!)
Jean-François C (sous condition de sashimis, et il y en aura!)
Francine A
Dominique A
John R
Yveline B R
Edwige S (mercredi préférence) (indisponible)
Michel V (mercredi préférence) (indisponible)
Jean-Marie F
Aline A
Jean-Pierre F
Rosemarie D
Natacha R
Philippe
























Voir aussi:






















   



JE VEUX MANGER TON PANCREAS            

pan créas   « toute la chair »  dévorer d 'amour ?


       Films à revoir       RESTLESS     de Gus Van Sant 
                                    NOS ETOILES CONTRAIRES   de Josh Boone
                                    SANS PLUS ATTENDRE   de Rob Reiner     mélo plus plus
                                    NOS SOUVENIRS   de Gus Van Sant

      Pour éviter d'être trop long car j'aurais tellement de choses à dire sur ce film, je vais simplement ouvrir quelques fenêtres .

Transmission de la vie au printemps à l'automne d'une vie .

L'absence de pères .

Les filtres et protections mis en place pour protéger sa vie intime .

Le rapport au corps et de tout contact physique

Distanciation des émotions de par le choix de faire un film d'animation ? A voir .
          
Modestie de la bande son musicale. Exactitude et précision des bruitages .

Par ailleurs les seuls plans non fixes en dehors du filmage des  personnages me donnaient une envie folle de jour avec les tramways et trains japonais. C'est un aveu. 
          
Récit en trois temps, trois composantes. La mort, la vie des protagonistes ensemble et le contenu du journal intime simplement entrevu avant la mort de Sakura.

Le style narratif « poupées russes »

 Fatalisme des destins choisis ? Voir le shintoisme.

Dans le shintoïsme, des kamis (esprits divins) se cachent dans les astres, les rivières, les arbres, les rochers, les animaux, ainsi que les ancêtres. Quartiers et villages ont également leur kami. Et certains lieux, tel le mont Fuji, sont considérés en eux-mêmes comme des kamis. Certains textes shintos comptent même 8 millions de kamis.
« On vénère les kamis mais on ne les adore pas », précise le P. Dunoyer. Il convient toutefois de se montrer prudent à leur égard, car ils sont susceptibles et peuvent punir l'auteur d'un tsumi (souillures rituelles, infractions sociales, actions mauvaises) par un tatari (châtiment, malédiction). Les rituels de purification visent donc à réparer un éventuel tsumi et à se concilier les kamis afin de vivre en harmonie avec l'ordre naturel.
En quoi consistent ses rituels?
Les Japonais célèbrent en rite shinto les étapes de leur vie personnelle (naissance, mariage, achat d'une maison, d'une voiture…) et surtout de leur vie sociale (Nouvel An, fête de quartier…). Lors des matsuri (fêtes rituelles), on boit, on mange, on danse, en souhaitant que l'harmonie soit préservée. Pour les fêtes de quartier, on transporte l'effigie du kami dans un mikoshi (châsse portable).

   MAIS   
« Sur les autels domestiques, il y a généralement un coin shinto, un coin bouddhiste et un coin chrétien, si nécessaire, afin que chacun s'y retrouve; les Japonais ne voient pas là de contradiction », confirme le P. Dunoyer.
          
     

   Montaigne - De l'amitié
Au demeurant, ce que nous appelons ordinairement amis et amitiés, ce ne sont qu'accointances et familiarités nouées par quelque occasion ou commodité, par le moyen de laquelle nos âmes s'entretiennent. En l'amitié de quoi je parle elles se mêlent et confondent l'une en l'autre, d'un mélange si universel, qu'elles effacent et ne retrouvent plus la couture qui les a jointes. Si on me presse de dire pourquoi je l'aimais, je sens que cela ne se peut exprimer, qu'en répondant : « Parce que c'était lui ; parce que c'était moi. »


 Japon et le suicide  on y fait brièvement allusion
Au pied du mont Fuji, ce labyrinthe végétal de 35 km2, appelé aussi Jukai (mer d’arbres) a la réputation d’être l’un des lieux les plus hantés du Japon. Et l’endroit préféré des Japonais pour mettre fin à leurs jours (200 suicides pour l’année record de 2010). Un coin riant que ce grand déconneur de Gus Van Sant a choisi pour raconter son dernier film Nos souvenirs. On y suit Arthur Brennan (Matthew McConaughey), fraîchement veuf, qui se tape 10.000 km pour aller mourir à Aokigahara, avant de croiser Takumi, un Japonais au bout du rouleau. Au cas où vous pendre ne ferait pas partie de vos projets immédiats, on vous fait la visite de cette forêt des suicidés, qui n’a pas inspiré que des Japonais en bout de course.


Le chewing-gum  

Issus de l’Université Meiji au Japon, les chercheurs planchent sur un chewing-gum dont le goût resterait le même avec le temps plutôt que de perdre sa saveur initiale en quelques minutes. Baptisé « gomme [à mâcher] électrique illimitée », le chewing-gum serait en mesure de créer de sensation gustative grâce à de petites stimulations électriques. Si un tel produit venait à être mis au point, non seulement la gomme à mâcher ne perdrait jamais son goût, mais elle pourrait se transformer en n’importe quelle saveur.


    Bonne journée   ARIGATO  どうもありがとうございます (Domo arigato gozaimasu): 


John




Pour plus de précisions concernant Hakata, au nord du sud :

Merci encore pour cette excellente soirée de plaisirs partagés.

À très bientôt et très amicalement.

Florine et Alain
(de Romorantin)






Bonjour Jean-Marie

Tu m'excuseras pour hier soir je suis partie très vite après ce film absolument magnifique qui a généré beaucoup d'émotions je pense.

J'ai passé une belle soirée. C'est une très bonne idée le repas.  Il n'y a qu'à Vierzon qu'il se passe des choses comme ça !!!  Bravo

comme promis je t'invite à découvrir le programme de ce magnifique festival du printemps d'A.S.I.E. qui a lieu sur toute la région Centre. Le fondateur Alain Payen qui était proviseur du collège Jean Renoir à Bourges, oeuvre depuis sa retraite au sein de l'association namasteinde.org

Par avance Merci  de diffuser le lien pour le programme  : 
https://www.univ-orleans.fr/sites/default/files/UFR%20Lettres%2C%20Langues%20et%20Sciences%20Humaines/documents/planning_regional.jpg


Micheline





Voici une photo sous plusieurs angles ainsi tu pourras choisir la meilleure afin de compléter celles prises par le directeur de Romorantin.





J'étais vraiment contente de tous vous retrouver.
Et quel beau film d'animation japonais. J'ai vraiment beaucoup apprécié mais trop de choses profondes à développer.
Boune journée...Je ne sais pas le dire en japonais !
Natacha








Curieux hasard qui fait que John ait mentionné Montaigne. C'est le premier auquel j'ai pensé quand je me suis laissé entraîné vers ce repas exotique, ce qui n'est pas vraiment ma pente naturelle. Moi qui ait si souvent commenté "L'art de voyager" de Montaigne, je craignais bien comme lui pour mon estomac, mais je dois avouer que je ne me précipitais pas avec autant de volontarisme. Voici donc le passage qui m'est venu spontanément en mémoire:

J'ay la complexion du corps libre, et le goust commun, autant qu'homme du monde : La diversité des façons d'une nation à autre, ne me touche que par le plaisir de la varieté. Chaque usage a sa raison. Soyent des assietes d'estain, de bois, de terre : bouilly ou rosty ; beurre, ou huyle, de noix ou d'olive, chaut ou froit, tout m'est un. Et si un, que vieillissant, j'accuse ceste genereuse faculté : et auroy besoin que la delicatesse et le choix, arrestast l'indiscretion de mon appetit, et par fois soulageast mon estomach. Quand j'ay esté ailleurs qu'en France : et que, pour me faire courtoisie, on m'a demandé, si je vouloy estre servi à la Françoise, je m'en suis mocqué, et me suis tousjours jetté aux tables les plus espesses d'estrangers.

Je me réfère aussi, bien que sur un autre registre, à un film qui a l'an passé popularisé le jeu "Action ou vérité". 
Sujet: Un simple jeu innocent d’Action ou Vérité entre amis se transforme en cauchemar sanglant quand quelqu’un – ou quelque chose – commence à punir ceux qui mentent – ou refusent de jouer.





Quant au genre cinématographique de la jeune fille ou jeune femme malade, il comprend un très grand nombre de titres. Je n'en retiens que quelques-uns.


Raymond Bernard, 1953.




Arthur Hiller, 1971.




Michel Gondry, 2013. 



Jean-Marie






Info: Ciné Rencontres plus tard.
Etant donné la grande quantité de mails qui me furent retournés ce matin (vendredi 17 mai), je le reproduis ici pour qu'il soit accessible à tous:


CHER(E)S AMI(E)S DE CINE-RENCONTRES, 
Il n’y a pas de Ciné Rencontres avec débat ce vendredi, en raison de notre séance de milieu de semaine mercredi dernier dans le cadre du cycle japonais et de notre repas. Ce cycle continue, et vous vous souvenez sans doute par ailleurs que le film d’Amos Gitaï a fait l’objet d’un débat le 10 mai. Je vous envoie ce mail en raison de l’annonce faite ce matin dans la presse et pour que personne surtout ne jette la première pierre (Errare mediatum est) : nous sommes bien suivis par la presse locale de façon générale, nous en sommes donc reconnaissants, et il faut bien reconnaître que nous sommes parfois difficiles à suivre ! Je précise que notre prochain rendez-vous, c’est le film de Claude Lelouch « Les plus belles années d’une vie », le vendredi 24 mai.













N’hésitez pas à visiter la page de l’actualité du mois,
 qui concerne :


Gilles Candar et Edouard Vaillant à Vierzon
Université populaire du Pays de Vierzon
Café repaire
Médiathèque Vierzon
Le 1er mai à Vierzon
Contre les pesticides
Les 10 ans du Facteur
Théâtre musical Brel Steinbeck à Bourges
La nature à l'île Marie
Le convoi de Medina
Expo Vinci à Villefranche
Zulma Carraud à Nohant-en-Graçay
Double Coeur
Nouveaux tarifs Ciné Lumière
Cours de cinéma en ligne ciclic



(Depuis le début du blog:)









LE SAVEZ-VOUS?
(La réponse s'obtient en cliquant sur les images)

"Parler pour tout dire."

                     
 Ça concerne quoi?



                      C'est quoi, et c'est depuis quand?






COMPLEMENTS, PROGRAMMES, PHOTOS, BANDES ANNONCES,...
    Cliquez sur le lien ou sur l'image.

http://cinelumiere-vierzon.info/



Vous n'avez pas manqué de remarquer la rubrique ART ET ESSAI... et le lien
CINE RENCONTRES.







Carte d'adhérent
 Tarif de 5 euros sur présentation de la carte d'adhérent de Ciné-rencontres à la caisse.  (Ce tarif est appliqué uniquement sur les films sélectionnés dans le programme de Ciné-rencontres.)
N'hésitez pas à nous la demander.
Rappel du tarif d'adhésion: 10 euros pour un an (de date à date) avec possibilité d'affilier 2 personnes si on le souhaite pour ce montant (chacune aura sa carte, ce qui revient à 5 euros l'adhésion avec cette option couple" au sens très large: amis, relations,...). 5 euros pour étudiant ou chômeur (possibilité également d'adhésion "couple", ce qui revient alors à 2,50 euros).
Ne vous souciez pas de la date de renouvellement: nous vous contacterons le moment venu. 












Vous pouvez remplir cette fiche chez vous, après l'avoir copiée et collée (par exemple) dans un traitement de texte (Word,...). 


Merci pour votre soutien. 

















Précision utile: les séances Ciné Rencontres sont ouvertes à tous, et pas seulement aux membres de l'association. Même chose pour notre pot d'après débat.







Facile de nous trouver. Il suffit de taper "cinégraphe" sur Google par exemple...
(capture d'écran du 27 septembre 2017).










Tiens... tiens... "abondante et variée"... Et si Ciné Rencontres y était un peu pour quelque chose en fin de compte?...


Autres tarifs au Ciné Lumière: 


Berry républicain 2 décembre 2017



COURS DE CINEMA CICLIC



Upopi vous présente son cours de cinéma en ligne !
Apprenez et jouez avec les plus grands cinéastes.

Upopi, l’Université populaire des images, propose un cours de cinéma en ligne. Initié par Ciclic, ce cours accompagne les internautes souhaitant pratiquer l’analyse filmique. Cinéphiles, médiateurs, enseignants ou élèves, apprenez le vocabulaire cinématographique en vous amusant grâce à :

•          11 séances
•          53 notions
•          158 exercices
•          209 vidéos

Composées de Définitions, Études de cas et Exercices, les onze séances en accès libre permettent d’avancer à son rythme dans la compréhension du vocabulaire de l’analyse filmique, ici réparti en quatre thématiques :Image, Plan, Montage, Son. 

Accessible sur ordinateur, tablette, et smartphone, ce cours de cinéma convoque Alfred Hitchcock, Stanley Kubrick, François Truffaut, Steven Spielberg, Orson Welles… mais aussi Jason Bourne et Terminator. À partir d’extraits de grands films de l’histoire du cinéma, les principales notions du vocabulaire cinématographique n’auront plus de secret pour vous.


Pour vous rendre sur le site, 
cliquez sur l'image ci-dessous:




Pour un accès direct au vocabulaire,
cliquez sur l'image ci-dessous:



Aucun commentaire:

Publier un commentaire